Région Bretagne

Région administrative de l’ouest de la France, occupant la majeure partie de la région historique du duché de Bretagne.


La Bretagne comprend quatre départements : les Côtes-d’Armor (anciennes Côtes-du-Nord), le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan.


Elle a pour chef-lieu Rennes, également chef-lieu du département de l’Ille-et-Vilaine, dont les chefs-lieux d’arrondissement sont Fougères, Saint-Malo et Redon.


Le chef-lieu des Côtes-d’Armor est Saint-Brieuc, et ses chefs-lieux d’arrondissement sont Dinan, Guingamp et Lannion.


Quimper est le chef-lieu du Finistère, et Brest, Châteaulin et Morlaix en sont les chefs-lieux d’arrondissement.


Le chef-lieu du Morbihan est Vannes, et ses chefs-lieux d’arrondissement sont Lorient et Pontivy.


Agriculture


Le secteur primaire occupe entre 15 et 18% de la population active selon les départements, c’est-à-dire une proportion parfois largement supérieure aux autres régions françaises.


L’élevage occupe une position dominante et représente 40% de la production nationale ; les porcins représentent 23,8% de la production bretonne, les vaches laitières 26,1% et les volailles et les œufs 19,3%.


Les cultures maraîchères (artichauts, choux-fleurs et haricots verts) représentent une part significative de la production nationale, et sont généralement localisées à la périphérie de la Bretagne, sur le littoral. Les céréales (orge) sont également répandues.


Confronté à d’importantes difficultés, le secteur primaire de cette région subit la politique des quotas laitiers, la chute des cours de la viande porcine (le principal marché de la région, situé à Plérin dans les Côtes-d’Armor, ne cesse d’enregistrer des chutes records) et la concurrence des légumes d’autres pays de l’Union européenne.


Le dynamisme de l’industrie agroalimentaire (deuxième rang national) permet toutefois à l’agriculture bretonne, notamment dans le sud-ouest de la région (conserves alimentaires et de poisson), de résister et de se maintenir.


Manifestation concrète de cette récession, le revenu agricole individuel moyen a chuté, baisse d’autant plus notable que le nombre des exploitations a également diminué de façon régulière.


Malgré une conjoncture défavorable, le secteur de la pêche occupe toujours une place importante puisqu’il représente un tiers de la valeur des prises françaises et 43% en volume.


Les principaux ports se trouvent dans le sud de la Bretagne : Lorient, deuxième port de pêche français, Concarneau, Guilvinec, Douarnenez, Saint-Malo, Morlaix et Saint-Guénolé. Leurs spécialités sont la pêche côtière, la sardine et les crustacés.


L’ostréiculture est également largement pratiquée. Les ports bretons n’ont, en revanche, qu’un rôle commercial très secondaire, alors même qu’ils se trouvent à proximité de l’un des points de passage les plus fréquentés du monde ; un bateau double, en effet, le cap d’Ouessant toutes les dix minutes. Seul le port de Lorient jouit d’une certaine influence (importations d’hydrocarbures, de soja et de manioc, exportations de kaolin, de poudre de lait et de poulets vers le Proche-Orient et l’Afrique).


Les ressources du sous-sol, importantes dans le massif Armoricain, sont également exploitées : mines de kaolin, de plomb, de zinc, de cuivre et d’uranium. Une usine marémotrice (la seule existant en France) est par ailleurs implantée sur l’estuaire de la Rance à proximité de Saint-Malo.


Industrie


Le secteur secondaire est sous-représenté en Bretagne, où il n’emploie que 18,8% de la population active. Les principales activités sont très fortement menacées : les arsenaux (Brest, Lorient), et les chantiers navals risquent, en effet, de perdre de très nombreux emplois avec les restructurations de l’armée.


L’électronique, implantée à Rennes, Saint-Brieuc et Lannion, est également en crise ; autrefois très influente dans la région en matière d’emploi, une entreprise comme Alcatel s’est aujourd’hui presque totalement retirée de Bretagne.

Cependant, Rennes, où le premier studio numérique du monde a été construit en 1986, reste une ville-phare avant-gardiste en matière de télématique. L’industrie automobile est présente à Rennes, siège d’une usine Citroën.


Services


Le secteur tertiaire, tout comme l’industrie, est sous-représenté par rapport au niveau national puisqu’il ne regroupe que 57,5% des actifs bretons.


La principale activité tertiaire est le tourisme, la Bretagne, et plus particulièrement son littoral, étant l’une des destinations les plus prisées en France. Contrairement au littoral méditerranéen, les côtes bretonnes ont bénéficié d’efforts et de politiques de préservation et ont parfois conservé un caractère sauvage.


La diversité des paysages, très différents de la Côte d’Émeraude (Saint-Malo) à la Côte de Granite rose, au nord, ou de la baie de Quiberon à la pointe du Raz, au sud, y est particulièrement attractive.


Les activités nautiques sont valorisées : plusieurs ports de plaisance d’importance, tel Lorient, ponctuent la côte, et de grandes manifestations (de navires anciens notamment) ont lieu tous les étés à Brest, attirant bateaux et visiteurs du monde entier.


Le tourisme culturel trouve aussi sa place avec des sites remarquables comme Saint-Malo ou Dinard, ou avec les vestiges archéologiques de Carnac et de Gavrinis.


La persistance des traditions (costumes, fêtes folkloriques) constitue également un atout touristique, à l’instar des espaces naturels préservés : parc régional d’Armorique, réserve ornithologique du cap Sizun.


Les îles qui bordent le littoral sont également très touristiques, comme Belle-Île ou l’île de Sein, ou encore les îles de Glénan, célèbres pour leur école de navigation à voile et de plongée.


Les autres activités tertiaires significatives sont surtout présentes à Rennes, même si la capitale régionale a du mal à s’imposer dans sa région, subissant, d’une part, la concurrence de Nantes et confrontée, d’autre part, au souci d’indépendance des villes moyennes du littoral. La ville abrite néanmoins deux universités et des centres de recherche qui emploient 10 000 salariés.


Une technopole a, par ailleurs, été créée à Rennes-Atalante. Une université est implantée également à Brest, et la plupart des villes moyennes (Lorient, Vannes, Quimper, Lannion) disposent d’un IUT.


L’armée est très présente dans la région, notamment à Brest où est établie l’une des deux plus grandes bases navales françaises, disposant, en particulier à l’Île-Longue, d’une base de sous-marins nucléaires. D’autres bases navales et aéronavales se trouvent à Lorient, Lann-Bihoué et Brest-Loperhet.


La FAR (Force d’action rapide) a son siège à Dinan, et Rennes abrite le commandement de l’armée de terre. Enfin, un camp militaire est installé à Coëtquidan, où se trouve l’École spéciale de Saint-Cyr et l’École militaire interarmes.


Transports


La Bretagne est globalement mal équipée en matière de transports, malgré de récents progrès : l’électrification des lignes de chemin de fer et l’arrivée du TGV à Rennes datent de la fin des années quatre-vingt seulement.


De même, le réseau autoroutier est quasiment inexistant dans la région : l’autoroute Paris-Rennes elle-même est récente. Les liaisons vers Nantes ou vers les autres villes de la région, et notamment vers Brest, ne se font que par des routes nationales.

La région dispose de plusieurs aéroports, dont les principaux sont ceux de Dinard, Brest-Guipavas et surtout Rennes-Saint-Jacques.

Détails : Atelier Briand - Agence de communication à Rennes
Atelier Briand - Agence de communication à Rennes

L'Atelier Briand est une agence de communication basée à Rennes regroupant des graphistes professionnels.

Nous vous proposons de réaliser l'ensemble de vos supports de communication de la création à l'impression : logo, carte de visite, flyer, affiche, dépliant, menu de restaurant,...

Commune : Rennes
Code postal : 35200
Téléphone : 06 76 63 25 79
Site Internet : Atelier Briand - Agence de communication à Rennes
Détails
 
Déclaration CNIL N°1636683 - Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2016    Generated in 0.043 Queries: 5    SocialRank   Calcul du PageRank   SocialRank   CGU-CGV et Mentions Légales

L'annuaire Impresa-Web ® est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International - Copyright ©

Accueil - Nouveautés - Top Site - Top Notes - Top PageRank - Top Partenaires - S'inscrire - Nous contacter