Région Midi-Pyrénées

Région administrative du sud-ouest de la France, bordée au sud par l’Espagne et la principauté d’Andorre, et recouvrant les régions historiques de l’Armagnac, du Quercy, du Rouergue et de l’Albigeois.


La Région Midi-Pyrénées comprend huit départements : l’Ariège, l’Aveyron, la Haute-Garonne, le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.


Chef-lieu de la Région, Toulouse est également le chef-lieu du département de Haute-Garonne, dont les chefs-lieux d’arrondissement sont Muret et Saint-Gaudens.


Le département de l’Ariège a pour chef-lieu Foix, et pour chefs-lieux d’arrondissement Pamiers et Saint-Girons.


Rodez est le chef-lieu de l’Aveyron, dont Millau et Villefranche-de-Rouergue sont les chefs-lieux d’arrondissement.


Le chef-lieu du Gers est Auch, les chefs-lieux d’arrondissement étant Condom et Mirande.


Le Lot a pour chef-lieu Cahors, et pour chefs-lieux d’arrondissement Figeac et Gourdon.


Le chef-lieu des Hautes-Pyrénées est Tarbes, et ses chefs-lieux d’arrondissement sont Argelès-Gazost et Bagnères-de-Bigorre.


Albi est le chef-lieu du Tarn, dont Castres est le chef-lieu d’arrondissement.


Le département du Tarn-et-Garonne a pour chef-lieu Montauban et pour chef-lieu d’arrondissement Castelsarrasin.


Agriculture


Le secteur primaire occupe une place importante dans l’économie de la Région Midi-Pyrénées, puisqu’il emploie 12,8% des actifs (6,8% en France) ; en revanche, il représente uniquement 4,4% du produit intérieur brut (PIB). Une partie des exploitations agricoles est, en effet, inadaptée aux méthodes modernes d’une agriculture rentable. De plus, la Région a beaucoup souffert des mesures prises dans le cadre de la Politique agricole commune (quotas laitiers notamment), même si elle a par ailleurs bénéficié de subventions européennes.


L’agriculture régionale est assez également répartie entre cultures et élevage : l’élevage ovin occupe le 1er rang national, l’élevage porcin le 3e rang, et l’élevage bovin le 6e rang pour la production de lait et de viande.


Le maïs, le blé et l’orge figurent parmi les principales cultures de la Région.


La viticulture est également très présente (armagnac, cahors, gaillac, frontonnais) puisque la Région produit 3,2 millions d’hectolitres de vin par an.


Dans les vallées de la Garonne et du Tarn et dans le haut Quercy, les productions maraîchères (fruits et légumes) tiennent une place importante.


Ces activités agricoles soutiennent un fort secteur agroalimentaire, souvent spécialisé dans les produits de luxe : foies gras, truffes, fromage de Roquefort, eau-de-vie d’Armagnac, mais également fromages de brebis (dits « cabécous » ou « rocamadours »), confitures et compotes (sociétés Andros et Bouin à Biars, dans le Lot, utilisant les fruits de la vallée de la Dordogne).


Cependant, le sort des exploitations agricoles est très variable selon leur structure et leur localisation, et le revenu brut par exploitation est inférieur de 12% à la moyenne nationale.


Les ressources naturelles de la Région sont exploitées : gisements d’hydrocarbures au sud-ouest ; mines de barytine, de fluorine, de tungstène, de zinc, d’argent à Noaillac, de talc à Luzenac, de sel à Salies-du-Salat ou encore d’uranium à la Loubière ; bassin houiller de Decazeville, longtemps le principal site d’extraction du charbon dans le Sud-Ouest.


Plusieurs centrales hydroélectriques sont, en outre, installées sur la Truyère (Sarrans, Brommat, Montézic), le Tarn (le Truel, le Pouget) ; le gave de Pau (Pragnères) et les hautes vallées pyrénéennes sont équipés de nombreuses petites centrales. La Région possède enfin une centrale nucléaire, implantée sur la Garonne, à Golfech.


Industrie


Outre le secteur agroalimentaire, la Région Midi-Pyrénées dispose d’industries variées, traditionnelles ou relevant de la haute technologie, qui représentent 18,7% de l’emploi régional (22,9% en France).


Certaines activités sont aujourd’hui en crise : travail de la laine (Mazamet, Lavelanet), houillères (Decazeville, Carmaux), sidérurgie (Decazeville, Pamiers), métallurgie (Decazeville, Castelsarrasin, aluminium à Lannemezan), ou encore travail du cuir et des peaux (Aveyron).


L’inadaptation à des marchés de plus en plus concurrentiels, la petite taille des entreprises, l’absence de diversification des activités de certains sites ou leur isolement géographique sont autant de facteurs qui expliquent cette situation économique défavorable.


De plus, le développement d’industries nouvelles (laboratoire Pierre Fabre, à Castres) ou le renforcement des activités tertiaires (Rodez) dans de nombreuses villes au passé industriel font encore figure d’exception.


À l’inverse, l’agglomération toulousaine fait preuve d’un dynamisme qui lui a longtemps permis de résister à la crise générale. Cette opposition n’a fait qu’accroître le traditionnel déséquilibre entre la métropole et ses environs et le reste d’une vaste région au potentiel économique fragile.


L’agglomération toulousaine a misé sur les technologies de pointe et bénéficié, dans le cadre de la politique des métropoles d’équilibre et du renforcement de la décentralisation, de l’implantation de l’École nationale de l’aviation civile, du Centre national d’études spatiales (CNES), du siège de la Météorologie nationale et d’une partie des services d’Air France-Europe, anciennement Air Inter.


Ces délocalisations ont fait de Toulouse le premier complexe aérospatial d’Europe ; Aérospatiale, Airbus Industries et CNES-Espace, dont dépendent le programme Ariane, les navettes Hermès ou les avions Airbus, y emploient plus de 11 000 salariés et constituent toujours, malgré les difficultés liées à la compétition internationale et aux différents plans de restructuration et de licenciements, un secteur-clé de l’économie locale.


L’échec du premier tir d’Ariane V, en juin 1996, n’a, par conséquent, pas remis en cause ce dynamisme, dont témoigne le développement d’entreprises d’électronique spatiale et militaire (Thomson-CSF, Alcatel-Espace, Matra-Espace, ATE-GIAT). La Région tente aujourd’hui de diversifier ces activités aérospatiales afin d’éviter une spécialisation qui pourrait, à terme, lui être préjudiciable.


Services


À l’instar de l’industrie, le secteur tertiaire est sous-représenté en termes de population active en Midi-Pyrénées par rapport à la moyenne du pays (60,9% des actifs contre 63,1% au niveau national) ; il compte néanmoins pour 70% environ du PIB.


Peu présentes dans les départements ruraux, même si le tourisme y a récemment progressé, les activités tertiaires dominent dans l’agglomération toulousaine, deuxième site universitaire de France après la Région Île-de-France avec trois universités regroupant 60 000 étudiants et 10 000 chercheurs.


L’absence de villes concurrentes dans la Région a permis à Toulouse de concentrer toutes les plus importantes structures commerciales et financières, et de jouer ainsi pleinement son rôle de grande métropole du Sud-Ouest. La Centrale d’achats de la mutuelle des instituteurs de France (Camif), spécialiste de la vente par correspondance y a, par exemple, ouvert l’un de ses rares magasins en France.


Le tourisme est, par ailleurs, devenu l’une des activités tertiaires les plus influentes dans l’économie locale, bénéficiant en Midi-Pyrénées de la diversité des sites, du patrimoine historique et culinaire et de la présence du plus important lieu de pèlerinage chrétien, après Rome : Lourdes.


Le gouffre de Padirac ou le cirque de Gavarnie, des sites préhistoriques tels que la grotte du Mas-d’Azil ou les grottes de Pech Merle, les villages médiévaux de Rocamadour et de Saint-Cirq-Lapopie (haut lieu du surréalisme : André Breton y a passé tous ses étés de 1951 à sa mort, en 1966), des bastides médiévales comme Conques ou Najac, de nombreuses villes anciennes comme Cahors, Villefranche-de-Rouergue ou Albi, figurent parmi les destinations les plus prisées par les touristes venus de toute l’Europe.


De même, Ax-les-Thermes, Bagnères-de-Luchon, Bagnères-de-Bigorre ou Cauterets, villes d’eau et de cure, permettent-elles de valoriser les richesses naturelles de la Région, où les rivières et les stations de sports d’hiver (La Mongie, Saint-Lary, Barèges) offrent, en outre, la possibilité de pratiquer de multiples activités sportives.


Le parc régional du Haut-Languedoc, qui s’étend également en Région Languedoc-Roussillon, préserve des espaces naturels dans la pointe sud du Massif central.


Enfin, Toulouse, ville d’art et d’histoire, constitue, à elle seule, un attrait touristique. L’armée occupe aussi une place importante en Midi-Pyrénées, puisque le siège des forces de la FAR (Force d’action rapide) pour la IVe région militaire, ainsi qu’une base aérienne relevant de la 11e division parachutiste se trouvent à Toulouse ; deux camps militaires y sont en outre implantés, Caylus (nord-est du Tarn-et-Garonne) et Larzac (Aveyron), célèbre pour avoir suscité au début des années soixante-dix de grandes manifestations hostiles à son extension.


Transports


Le réseau de transports et de communications de la Région Midi-Pyrénées est très déséquilibré ; un axe important la traverse d’ouest en est (autoroute de l’Entre-Deux-Mers et ligne de TGV entre Bordeaux et Toulouse), tandis que, de part et d’autre de cet axe, la Région reste pour l’essentiel enclavée.


L’ancienne N 20, inadaptée à la circulation moderne, quoique très empruntée car constituant la voie de passage la plus courte entre Paris et l’Espagne, est progressivement transformée en autoroute A 20. Un deuxième axe autoroutier progresse au sud-est de la Région, et Tarbes, puis Lannemezan, ont été reliées par l’autoroute à Pau et Bayonne.


Le Gers, l’Ariège ou l’Aveyron figurent parmi les départements « oubliés » par ce réseau dont l’aéroport de Toulouse-Blagnac est le centre, assurant notamment une liaison particulièrement régulière et efficace avec Paris.

 
Déclaration CNIL N°1636683 - Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2016    Generated in 0.077 Queries: 4    SocialRank   Calcul du PageRank   SocialRank   CGU-CGV et Mentions Légales

L'annuaire Impresa-Web ® est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International - Copyright ©

Accueil - Nouveautés - Top Site - Top Notes - Top PageRank - Top Partenaires - S'inscrire - Nous contacter